Les valeurs de la science

De Wiki Science ouverte

Dossier thématique sur les valeurs de la science. Insérer les nouvelles références selon le modèle ci-dessous et ajouter une brève description du document ou du site (par exemple, tirée du site d'origine).

Références sur le concept de valeur

Articles et rapports sur science et valeurs

Ce rapport traite de: Corporate influence on Science and Scientific Advisory Committees.

  • Tondl, Ladislav, « Science, values and the human dimensions », Journal for general philosophy of science, 2001, vol. 32, no2, pp. 307-327. ISSN 0925-4560 (pays bas)

L’article décrit les valeurs qui sont à l’origine de la pensée scientifique, à partir de la morale monothéiste et la philosophie grecque, pour discuter ensuite les valeurs qui doivent préoccuper le scientifique dans son travail et dans la publication des résultats : la reconnaissance sociale, le respect et le prestige promis, la prise de décision, etc.

  • Mohan, Raj P. & Kinloch, Graham, C., "Science and human values : The relevance of social awareness”, International journal of contemporary sociology, 2006, vol. 43, no2, pp. 265-278.

L’article examine l’interaction entre science et société. Des valeurs comme la démocratie, la responsabilité sociale, etc. qui dominent dans la société contemporaine, déterminent aussi notre rapport à la science. Pourtant, la science est devenue aujourd'hui sceptique, et non plus optimiste. Les auteurs regrettent cela et proposent que la science doive abandonner l’élitisme et encourager la liberté, la diversité, la philosophie dans la vie de tous les jours. Ce qui amène la réflexion sur la pertinence de la science et son influence sur les valeurs humaines d’aujourd'hui.

  • Lesourne, Jaques, « La prospective et l’éthique », Futuribles n° 325 - décembre 2006.

La prospective est à la frontière entre le raisonnement et l'imagination, explique Jacques Lesourne, mais elle est toujours au service de l'action et, à ce titre, une partie du travail du prospectiviste est guidée par son éthique et par l'usage qu'il souhaite donner à ses études. L'auteur propose donc ici une présentation des valeurs et des critères qui peuvent guider le prospectiviste dans le choix de ses recherches. L'éthique représente alors un choix, celui de mener ou non certaines études dans certains domaines pour certains acteurs. Mais elle constitue également le devoir pour le prospectiviste de prendre en considération tous les éléments à sa disposition et de tenir compte des acteurs concernés par son étude.

  • Lebaron-Jacobs, L. & Gaillard-Lecanu, E. , “atelier “science and values in radiological protection”, Radioprotection 2008, Vol. 43, n° 2, pages 289 à 296.

L’atelier, organisé par L'AEN (Agence pour l'énergie nucléaire) a identifié les voies possibles d'intégration en radioprotection de certains résultats du domaine de la recherche sur les effets biologiques et sur la santé des rayonnements ionisants. Trois thèmes d'actualité ont été développés: les effets non ciblés, la radiosensibilité individuelle et les maladies cardio-vasculaires. À l'issue de ces journées, des recommandations ont été émises envers les scientifiques, les radioprotectionnistes et les parties prenantes.

  • Shreeve, Jamie « L'avenir des chimères. L'autre débat sur les cellules souches », Futuribles n° 312 - octobre 2005

L’article discute les questions autour des expériences scientifiques menées sur les « chimères » (animaux dans lesquels ont été introduits des éléments vivants émanant d'une autre espèce, par exemple l'espèce humaine), notamment dans le cadre de la recherche sur les cellules souches. Il souligne le malaise soulevé par les expériences consistant à introduire des éléments humains dans des animaux à un stade très précoce de leur développement. Présentant l'intérêt de telles manipulations pour la recherche médicale, il montre aussi combien elles sont ambivalentes et touchent au tabou des frontières inter-espèces. Enfin, il présente le point de vue des principaux spécialistes américains de bioéthique qui se sont penchés sur la question, s'efforçant de déterminer les limites de l'acceptable.

Associations, mouvements et sites Internet

L’étude de l’éthique appliquée aux sciences et technologies, au-delà de la bioéthique qui reste l’aspect le plus développé. Parmi les sujets développés par des groupes de recherche: l’éthique environnementale, la place des valeurs éthiques dans la recherche scientifique et la manière d’intégrer de nouvelles technologies dans la vie. Dans leur site on peut trouver de l’information sur les travaux les plus récents, les dernières publications et les activités à venir. D'autres pages intéressantes à consulter: La page des archives concernant les activités et recherches La page consacrée à la bioéthique

Ce programme propose d'étudier la question d'éthique en science sous différents angles. Le site Internet précise les débouchés possibles et les perspectives de chaque aspect étudié. On peut aussi consulter un autre site qui présente ce programme [1]

Colloques

L'objectif initial de promouvoir et instruire le questionnement sur l'éthique économique et sociale dans les orientations et les travaux de recherches, s’est élargit progressivement, avec l'implication de chercheurs de diverses disciplines à la réflexion sur les sciences du vivant. Leur page web propose des liens à de nombreuses recherches, comptes rendues, colloque et séminaires.